« Le lapin du métro »

Coniglio, rabbit, konijn, lapin.
L’autore è Francesco Fioretto, vive a Parigi e disegna, tra le altre cose, conigli.
Metropolitani, imbranati, enigmatici, eleganti, sexy, fumatori di pipa, marinai, creativi.
Non manca neanche il più classico binomio coniglio+carota ma, per così dire, decontestualizzato.
La domanda sorge spontanea: pourquoi le lapin? “Parce que je vois des lapins partout!
Altrimenti detto: basta guardarsi intorno.

« Bunny games »

« Bonne année du lapin! »

« Le lapin rouge »

« Ils m’a posé un lapin »

« Ancien proverbe marinier »

« Au commencement était la carotte #1 »

« Les spécialités au lapin #1 »

« Des lapins et des dieux #2 »

« Des lapins et des dieux #3 »